Romantiques allemands à Montesson

Vendredi 23 janvier à 20h30 en l’église de Montesson

Ensemble vocal in-quarto : Cécile Coulomb, soprano, Lucie Louvrier, alto, Nicolas Rether, ténor, Aurélien Pernay, basse ; Raphaël Arnault, orgue.
L’ensemble vocal in-quarto revisite le répertoire romantique allemand en en proposant une lecture limpide et transparente à un par voix. Les quatre chanteurs renouent ainsi avec une vision plus intérieure et sensible de cette musique en lien avec l’intimité et l’ambiance propre de l’église de Montesson.

L’ensemble vocal in-quarto est l’histoire d’une amitié, celle de quatre chanteurs ayant pris l’habitude de travailler ensemble sur différents projets. Cette symbiose les a poussé à constituer un quatuor vocal pour aborder la musique vocale polyphonique dans un esprit chambriste, comme pourrait le faire quatre amis. Chaque chanteur apporte son expérience à la réussite du projet commun. Cécile Coulomb se forme auprès de Xavier le Maréchal puis passe son DEM de chant au CRR de Reims dans la classe de Valérie Millot puis son prix de perfectionnement au CRR de Versailles chez Gaël de Kerret. Elle chante régulièrement dans différents ensembles vocaux, notamment Les Cris de Paris. Sur scène, elle a interprété Blanche (Le Dialogue des Carmélites, Poulenc), Flora (Traviata, Verdi), Micaela (Carmen, Bizet), Clorinda (La Cenerentola, Rossini), Grittly (Le 66, Offenbach). Lucie Louvrier a débuté le chant à la Schola Cantorum de Paris avant de partir au conservatoire de Birmingham. Elle y obtient un MMus avec les félicitations en chant. Très investie dans la musique contemporaine elle créée de nombreuse œuvres de compositeurs anglais et français. Nicolas Rether travaille d’abord avec Xavier le Maréchal avant de passer son DEM de chant dans la classe de Valérie Millot à Reims. Il se perfectionne ensuite avec Gaël de Kerret. Il interprète en soliste les rôles de Albert Herring (Britten), Don Ramiro (La Cenerentola, Rossini), Nemorino (L’Elisir d’amore, Donizetti), Don Basilio (Le Nozze di Figaro, Mozart), Pâris (La Belle Hélène, Offenbach), et Gastone (La Traviata, Verdi). Il chante également régulièrement avec les chœurs Akademia, Aedes, les Paladins, et le chœur de l’opéra de Paris. Aurélien Pernay débute le chant au CRR de Dijon avec Odile Pietti et Inge Dreisig. Il obtient son DEM à Paris chez Xavier le Maréchal. En soliste, il chante Don Giovanni (Mozart), le Comte Almaviva (Le Nozze di Figaro, Mozart), Guglielmo (Così fan tutte, Mozart), Luther et Crespel (Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach), Agamemnon (La Belle Hélène, Offenbach) et Wotan (Ring, Wagner). Il est 2ème Prix au Concours International de chant « Honneur » de l’UFAM.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.